Incendie de 3 alarmes au 1389 rue Lévesque

12 mai 2022

Territoire : Caserne 8
Catégorie de bâtiment : 1
Peloton en devoir : 3

10h00 - 1re alarme
10h03 - 2e alarme
10h07 - COOP, 201
10h34 - 3e alarme
10h55 - Aggravation improbable
11h11 - Sous contrôle
12h28 - Terminé

Les pompiers ont combattu un violent incendie nécessitant 3 alarmes, ce matin, au 1389 rue Lévesque dans l'arrondissement Charlesbourg.

L'appel initial est logé à la centrale 911 par un témoin sur place. Les détails font mention d'un incendie dans la maison. D'autres appels de témoins a proximité sont faits au 911 pour mentionner la présence de fumée et flammes. Avec ces détails l'intervention est déclarée nécessaire alors que les équipes sont en route vers l'intervention.

A distance, les officiers des unités 902 et 217 confirment à leur tour l'énorme panache de fumée noire visible dans le ciel, la 2e alarme est ordonnée.

Le premier véhicule à arriver sur les lieux confirme l'incendie éclaté à la grandeur du bâtiment résidentiel de deux étages. Une attaque transitoire est effectuée pour tenter d'abaisser la chaleur et les flammes. La chaleur radiante menace les maisons avoisinantes et des jets sont mis en place pour les protéger.

Une attaque défensive est organisée, avec l'aide d'échelles aériennes à l'avant et à l'arrière du bâtiment. Des jets à haut débit sont utilisés et un délestage à distance est demandé à Hydro-Québec afin de sécuriser le travail des pompiers.

Très rapidement les secours sont engagés à plein et la chaleur ambiante éprouve les équipes, l'intervention monte en 3e alarme afin d'acheminer des ressources supplémentaires. La structure du toit est très affaiblie et il est impossible de travailler à partir de ce secteur. Des périmètres d'exclusion sont érigés pour sécuriser les intervenants de la chute de débris. La quantité d'eau utilisée est impressionnante et des tâches de bâchage sont faites à l'intérieur au rez-de-chaussée et au sous-sol pour protéger les biens et meubles.

Les deux maisons voisines ont leur revêtement extérieur endommagé par la chaleur radiante.

Les paramédics ont fait une évaluation préventive pour une personne, mais aucun transport est requis vers l'hôpital. On ne rapporte aucun blessé pendant l'intervention. La Croix-Rouge c'est déplacée sur les lieux pour prendre en charge des sinistrés.

Le travail soutenu permet de placer l'intervention sous contrôle 1 heure 11 minutes après l'appel initial.

Près de 50 pompiers étaient sur les lieux, ainsi que le Commissariat aux incendies.

Photographe : Didier Kervarec