Incendie de 4 alarmes au 330 rue Saint-Roch

9 août 2022

Territoire : Caserne 2
Catégorie de bâtiment : 3
Peloton en devoir : 4

04h03 - 1re alarme
04h13 - 2e alarme
04h18 - 3e alarme
04h37 - 4e alarme
05h38 - Aggravation improbable
06h31 - Sous contrôle
09h20 - Terminé

Cette nuit, les pompiers ont combattu un incendie nécessitant 4 alarmes au 330 rue Saint-Roch dans l’arrondissement La Cité-Limoilou.

Plusieurs appels sont logés à la centrale 911 pour signaler l'incendie. Les détails font mention de forte odeur de brûlé et de fumée visible. Les patrouilleurs du SPVQ sont les premiers à arriver sur les lieux et confirment la situation. Avec ces détails l'intervention et déclarée nécessaire alors que les équipes sont en route vers l'intervention.

Alors que les équipes de la caserne 2 arrivent sur place, rien n'est apparent en façade du bâtiment. Une reconnaissance des lieux permet aux pompiers de découvrir un début d'incendie maitrisé avec un extincteur dans une cage d'escalier. Ils ont cependant des doutes, il est possible que le feu ait passé dans le mur.

Les vérifications à l'intérieur du bâtiment commercial et locatif de 27 logements permettent de découvrir que l'incendie s'est propagé et est en progression dans l'entretoit. La 2e alarme est immédiatement ordonnée, suivie de la 3e alarme peu de temps après.

Les équipes se déploient au 3e étage ainsi qu'au toit pour attaquer le brasier. Les plafonds de gypse et de lattes de bois du 3e étage offrent peu de résistance aux gaffes et permettent d'avoir un rapide visuel sur l'entretoit. Pendant ce temps, des équipes sont au toit pour effectuer des ouvertures et des tranchées pour arrêter la progression des flammes. Un total de 5 lances sont utilisées pour l'extinction du feu.

Les flammes sont violentes au toit et sortent par des trappes de ventilation. Certains pompiers effectuent les recherches primaires pour finaliser l'évacuation des lieux. Les secours sont engagés à plein, la 4e alarme est demandée.

Le long travail d'ouverture de structure, d'extinction et de vérification est fait au toit ainsi qu'à partir du 3e étage. Les bâtiments voisins, dont l'un d'eux abrite la microbrasserie La Barberie, sont épargnés par les flammes.

La Croix-Rouge doit prendre en charge environ 20 locataires. Les pompiers sortent un chat vivant d'un appartement, et le remettent à son propriétaire.

Aucune personne n'est blessée pendant l'intervention.

Le travail soutenu permet de placer l'intervention sous contrôle 2 heures 28 minutes minutes après l’appel initial.

Près de 60 pompiers étaient sur les lieux, ainsi que le Commissariat aux incendies. Les bénévoles d'Appel 99 étaient sur les lieux pour offrir un soutien aux pompiers.

Photographe : Benoit L'Heureux