Retour sur le passé - 17 Avril 1974 - Incendie au 238 Saint Vallier Est

8 mai 2022


Date de l’Intervention : 17 Avril 1974 à 16h35

Adresse : 238 Saint Vallier Est (angle Caron)

Durée : 22 Heures 58 minutes (4 Alarmes)

Cause et pertes : Indéterminée, 864 483$


Les quelques employés des Industries Forteresse, situé au 238 rue Saint-Vallier Est, commençaient à déménager leurs installations vers leur nouvel immeuble à Montréal lorsqu’une forte odeur de gaz surgit.

C’est vers 16 h 30 que ceux-ci découvrent, au sous-sol, que le réservoir de propane du charriot élévateur est percé. Ils constatent, aussi, qu’une légère fumée commence à envahir cette même pièce servant d’entrepôt. À peine quelques minutes plus tard, le charriot est complètement en feu. Au même moment, le contremaitre de cette fabrique de cires est au deuxième étage avec la secrétaire lorsque soudainement, il entend une énorme explosion. En se précipitant vers la fenêtre, il remarque une épaisse fumée noire.

Les ouvriers commencent à suffoquer à travers la fumée. Ils décident donc de ramper au sol pour évacuer. L’un d’eux se perd dans le bâtiment et tombe face à une fenêtre au sous-sol qu’il fracasse avec ses mains. Des citoyens, à l’extérieur entendent le bris de verre et s’empressent vers la fenêtre pour y arracher le grillage. L’homme est rapidement extirpé de l’incendie et est transporté immédiatement à l’Hôtel-Dieu de Québec par les ambulanciers.

À l’arrivée des pompiers, le feu fait rage au sous-sol et au rez-de-chaussée et les flammes montent vers l’extérieur jusqu’au toit. Quatre alarmes sont nécessaires, car l’incendie se propage à une vitesse fulgurante. Les opérations sont dirigées par le chef Dominique Gonthier qui demande à ses hommes de faire des brèches dans un mur de béton et de briques pour y introduire des jets. L’intervention est difficile étant donné la superficie du bâtiment, l’intensité de la fumée ainsi que les flammes qui sont présentes partout sur les quatre étages.

Sur place, le système des gicleurs n’était pas fonctionnel, car un employé avait cru bon de fermer la valve d’entrée d’eau. L’immeuble allait être démoli pour faire place à un projet de gare d’autobus. L’intérieur au complet a été consumé par les flammes. Environ 130 pompiers ont combattu l’incendie. L’intervention a duré 22 heures et 58 minutes d’ouvrage. Une pelle mécanique a été demandée afin de finir l’extinction.


Steven Randall
Responsable des archives numériques historiques

Photographe : Archives Appel 99