Incendie de 5 alarmes au 744 rue de la Reine

11 novembre 2021

Territoire : Caserne 2
Catégorie de bâtiment : 3
Peloton en devoir : 1

03h59 - 1re alarme
04h04 - 2e alarme
04h06 - 3e alarme
04h16 - 4e alarme
04h32 - 5e alarme
06h05 - Aggravation improbable
06h47 - Sous contrôle
08h21 - Terminé

Cette nuit, les pompiers ont combattu un incendie majeur nécessitant 5 alarmes au 744 rue de la Reine, dans l'arrondissement La Cité-Limoilou.

Plusieurs appels sont logés à la centrale 911 pour signaler l'incendie. Les détails font mention d'un incendie éclaté à l'extérieur du bâtiment, dans un conteneur à déchets.

Les policiers son les premiers à arriver sur les lieux. Ils confirment l'incendie éclaté ainsi que la présence de deux personnes sur le toit d'une résidence voisine. L'intervention et alors déclarée nécessaire. A son tour, l'officier du 302 ordonne une 2e alarme dès son arrivée sur les lieux.

Le feu est éclaté à l'arrière d'un immeuble résidentiel de 3 étages, de construction bois et briques datant de 1942. Le sauvetage de deux personnes est requis, l'intervention monte en 3e alarme. Une échelle portative est utilisée pour évacuer les deux résidents du toit d'une maison mitoyenne.

La présence de fils électriques à proximité requiert un délestage à distance par Hydro-Québec. Pendant ce temps, l'attaque des flammes s'effectue à l'arrière du bâtiment. Des équipes supplémentaires complètent des recherches primaires dans le bâtiment, deux victimes sont retrouvées et sorties à l'extérieur pour une prise en charge par les paramédics.

Les secours sont engagés à plein. Le feu est en progression sur les étages et dans la structure. En moins de 26 minutes l'intervention passe de la 3e à la 5e alarme afin d'acheminer des effectifs supplémentaires.

Les équipes se situent à tous les niveaux pour attaquer les flammes. Une zone d'exclusion est mise en place à l'arrière du bâtiment, la structure des balcons sur l'ensemble des trois étages est très affaiblie et risque de s'effondrer. Le feu se cache dans la structure de l'immeuble. L'ouverture des murs, planchers et plafonds est requise sur l'ensemble des étages pour attaquer les points chauds et pour procéder aux vérifications de propagation. Pendant l'intervention, cinq pompiers sont blessés et évalués par les paramédics pour des blessures à différents degrés.

Environ 20 personnes sont prises en charge par la Croix-Rouge.

Le travail soutenu permet de placer l'intervention sous contrôle 2 heures 48 minutes après l'appel initial.

Près de 80 pompiers étaient sur les lieux, ainsi que le Commissariat aux incendies.

Les bénévoles du Club Appel 99 étaient sur les lieux pour offrir un soutien aux pompiers.

Nous confirmons le décès d’un homme dans la soixante.

Photographe : Benoit L'Heureux